sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

L’Assemblée des femmes

Cette adaptation de la comédie d’Aristophane succombe aux nombreux écueils que la farce canaille peut réserver à ceux qui s’y confrontent.