sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

La Valse d’Icare de et avec Nicolas Devort, mis en scène de Stéphanie Marino

Après Dans la peau de Cyrano, Nicolas Devort signe un nouveau seul en scène. Dans La Valse d’Icare, il incarne toute une galerie de personnages pour raconter le parcours d’un chanteur à succès. Une performance habile, mais qui reste à la surface de ses sujets.