sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

La meilleure part des hommes

Entre luttes de cœurs et de pouvoirs, entre amours et amitiés, cette fresque parcourt les années 1980-2000 et retrace l’affaissement des idéaux comme les trahisons intimes.