sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

La Magie lente

Benoit Giros incarne l’avancée de la parole d’un être traumatisé, qui cherche à panser ses souffrances. Une mise à nu impressionnante.