sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

La Cerisaie

Après une première version de La Cerisaie à la Comédie-Française, en 1998, Alain Françon revient aujourd’hui à la dernière pièce d’Anton Tchekhov. Servi par de grands comédiens, il signe une représentation à la fluidité et la profondeur impressionnantes.