sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

FoResT

Ce n'est pas un hasard si le chapiteau du Cirque Lili sert d'écrin à FoResT. Il nous restait en mémoire une parenthèse enchantée par la poétique du jonglage de Jérôme Thomas. Aujourd'hui, il puise dans cette même veine et, si les années ont passé, les quelques objets qu'il manipule restent en état de grâce.