sur LA TERRASSE : Théâtre - Critique

En attendant Godot

Après Bien Lotis en 2011 et Lost in the Supermarket en 2012, le metteur en scène Laurent Vacher délaisse l’écriture de Philippe Malone pour investir celle de Samuel Beckett. Sans parvenir à convaincre.