Jazz / Musiques - Gros Plan

Soléart fest’

Le saxophoniste Jean-Marc Padovani, programmateur impliqué du Soléart fest’ présente sa nouvelle création : « Bab Cantilènes », Ode musicale à tous les suds.

PARIS / BOULOGNE-BILLANCOURT / JAZZ

Un festival de la diversité revendiquée imaginé par le saxophoniste et leader Jean-Marc Padovani, entre jazz, théâtre musical, musiques du monde et musique improvisée.

« Je fais partie de ceux qui pensent que le jazz est principalement caractérisé par son ouverture vers d’autres formes musicales, indéfectiblement attachée au présent, musique ouverte parce qu’aux aguets… » affirme d’emblée, comme dans une profession de foi, le saxophoniste Jean-Marc Padovani au moment de donner le coup d’envoi de son festival. Le Soléart Fest’ se décline dans un esprit de liberté et de dialogue clamé haut et fort, en huit concerts dans quatre lieux différents sur « un territoire d’échange entre les musiques savantes et les musiques populaires ». Quatre soirées sont à l’affiche de la Chapelle des Lombards (aujourd’hui installée « Rue de Lappe »), avec le groupe Lemon Far de Gilles Andrieux qui provoque la rencontre d’instruments traditionnels d’Anatolie et européens (le 8/11), le quartet « All The Way » du bassiste Frédéric Monino (le 15), le projet « Da Li » de Yannick Rieu, expérience d’hybridation du jazz et de la musique chinoise (le 22) et enfin le bassiste et compositeur marocain Fwad Darwich & « The Dialects » lui aussi à la croisée de mille chemins.
Huit concerts
Mais il faudra aussi faire un détour vers la rue de la Fontaine et le temple de la célèbre maison de saxophones Selmer (les 10 et 17/11, deux concerts gratuits autour de « Pado » dont un duo avec l’accordéoniste Alain Bruel) avant de céder au charme de deux temps forts. D’abord la nouvelle création de Jean-Marc Padovani : « Bab Cantilènes » qui invite à un voyage et une rêverie musicaux dans les suds, du Languedoc à l’Andalousie, avec entre autres la grande chanteuse Flamenca Paloma Pradal et la flûtiste Mélanie Buso(le 16/11 au Carré Bellefeuille de Boulogne-Billancourt). « La grammaire du jazz contemporain de Jean-Marc Padovani est l’outil qui lui permet de projeter la matière flamenca dans un autre espace imaginaire » écrivait Frédéric Deval, regretté responsable du programme des Musiques Transculturelles de Royaumont, au sujet de ce projet… Le festival s’achèvera dans un généreux double concert final, le 30 novembre au Studio de l’Ermitage, avec le groupe La Recette du guitariste et chanteur Oscar Emch, puis le Feel Quartet du pianiste Paul Brousseau avec Alexis Dombrovszky (saxophone) et une paire rythmique étincelante et inédite composée de Bruno Chevillon à la contrebasse et Ramon Lopez à la batterie. A signaler aussi lors de cette soirée de fête, l’apparition de Jean-Marc Padovani en invité spécial et la performance du jeune peintre Garyindy.

Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement

du Mardi 8 novembre 2016 au Mercredi 30 novembre 2016


La Chapelle des Lombards

19 Rue de Lappe, 75011 Paris

Les 8, 15, 22 et 29 novembre à 20h.

Tél. 01 43 57 24 24

Places : 8 à 12 €.


« La Fontaine » - Salle Henri Selmer

18 Rue de la Fontaine au Roi 75011 Paris

Les 10 et 17 novembre à 18h.

Tél. 01 49 23 87 40

Concerts gratuits


Studio de l’Ermitage

8 Rue de l’Ermitage - 75020 Paris

Le 30 novembre à 20h.

Places : 10 à 15 €.


Carré Bellefeuille. 60 Rue de la Belle Feuille, 92100 Boulogne-Billancourt.

Le 16 novembre à 20 h.

Tél. 01 55 18 54 00

Places : 10 à 15 €.


Résa : www.soleartprod.com/soleartfest


Mots-clefs :, ,

A lire aussi sur La Terrasse

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction