Jazz / Musiques - Gros Plan

Richard Galliano et Thierry Escaich

Dialogue entre le grand orgue majestueux de l’Eglise Saint-Etienne du Mont de Thierry Escaich et l’accordéon nomade de Richard Galliano. © Sylvain Bouzat

PARIS / IMPROVISATION

Un duo inédit et soufflant entre l’accordéoniste de jazz et l’organiste classique : au disque avec « Aria » aux Editions Jade et en concert exceptionnel à l’Eglise Saint-Etienne du Mont à Paris.

Ils représentent l’un et l’autre dans leur famille musicale et pour leur instrument des références absolues. Richard Galliano, jazzman de premier plan et inventeur du New Musette, héritier d’une philosophie musicale qui doit beaucoup à Astor Piazzolla, doté d’une sensibilité et d’une intuition musicale renversantes, est celui qui le premier a émancipé l’accordéon et l’a hissé au rang d’instrument majeur. De son côté, Thierry Escaich compte parmi les organistes les plus admirés dans le monde – interprète des chefs-d’œuvre de Bach, Alain ou Messiaen, mais aussi magnifique improvisateur -, récipiendaire de grands prix internationaux et titulaire du grand orgue de l’Eglise Saint-Etienne du Mont à Paris, où il succéda en 1996 à Maurice Duruflé. Cette rencontre est aussi celle de deux compositeurs accomplis. Dans ce face-à-face assez improbable à première vue, le dialogue entre le grand orgue et le petit accordéon s’anime avant tout sur le terrain du plaisir de faire dialoguer, dans l’improvisation et l’expression de mélodies choisies (Piazzolla, Bach, Dvorak ou Rachmaninov mais aussi leurs propres compositions), des instruments qui justement se ressemblent jusqu’à parfois, grâce aux prodiges de la sonorisation et de l’enregistrement, se fondre ou se confondre.

Dialogue vibrant entre orgue et accordéon

« Le fil conducteur est l’envie de jouer ensemble un large répertoire musical, de développer sur le moment, comme dans une composition spontanée, des mélodies que nous aimons. Nous sommes deux musiciens qui jouons une musique précise, que nous développons avec des variations spontanées comme deux compositeurs qui conversent librement » explique Galliano. « Nul besoin de faire des plans ou de répéter des heures. Nous avons laissé ces mélodies nous inspirer et nos deux mondes de créateurs s’entrecroiser afin de faire naître quelque chose d’autre, quelque chose de nouveau quoique fugitif. C’est la magie de l’improvisation à deux. La magie c’est aussi celle de ces deux instruments si opposés par leur taille et leur histoire mais pourtant si proches par leurs sonorités, avec toujours ce souffle qui les unit et ces couleurs sonores qui semblent jaillir du même instrument » ajoute Escaich. « L’orgue est un gros accordéon imposant, l’accordéon un petit orgue portable et vibrant : le seul danger était que la grenouille veuille se faire aussi grosse que le bœuf ! » ajoute dans un sourire complice Galliano. Un disque majestueux.

Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement

Richard Galliano et Thierry Escaich
du Mardi 19 décembre 2017 au Mardi 19 décembre 2017
Eglise Saint-Etienne-du-Mont
Place Sainte-Geneviève, 75005 Paris, France

à 20h30.


Mots-clefs :, , ,

A lire aussi sur La Terrasse

Jazz / Musiques - Agenda

AutorYno

Qu’on vienne à la musique d’AutorYno par le [...]

AutorYno : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction