Classique / Opéra - Gros Plan

MAISON DE LA RADIO / MUSIQUE CONTEMPORAINE

Présences 2017 en compagnie de Kaija Saariaho

Publié le 25 janvier 2017 - N° 251

La grande compositrice finlandaise, française et parisienne d’adoption est à l’honneur de la vingt-septième édition de Présences, le festival de création musicale de Radio France. La programmation lui consacre une riche rétrospective en présentant vingt-six de ses œuvres, de ses premières compositions écrites en France au milieu des années 80 jusqu’à ses opus les plus récents.

Photo © Maarit Kytöharju
Photo © Maarit Kytöharju

C’est une compositrice éminemment respectée et célébrée – récompensée par les prix les plus prestigieux : Musical America Composer ou Wihuri Sibelius Prize… – qui est cette année l’invitée principale du festival Présences. Son langage sensible et complexe explore principalement, depuis trois décennies, les fascinants champs sonores de la musique spectrale et de l’électronique, développant volontiers des couleurs méditatives, une sensualité subtile servie par un art magnifique de la texture, mais aussi, de plus en plus, par une présence rythmique fascinante, qui font d’elle une des compositrices le plus acclamées sur le plan international. Héritière des avant-gardes radicales des années 70, mais aussi ancienne étudiante des Beaux-Arts, Kaija Saariaho a trouvé, sans jamais rien renier de ses exigences, une voix singulière et lyrique qui favorise la rencontre avec le large public mélomane des grands festivals ou orchestres (Berlin, Boston, New York etc…), en particulier depuis 2000 et la création de son opéra L’Amour de loin, sur un livret d’Amin Maalouf mis en scène par Peter Sellars au Festival de Salzbourg. L’ouvrage, désormais au répertoire de nombreuses maisons d’opéra dans le monde, vient d‘ailleurs d’être repris cet automne au Metropolitan Opera de New York dans une nouvelle mise en scène signée Robert Lepage et sous la direction musicale de Susanna Mälkki (figure familière du public parisien). D’autres actualités fortes dans le domaine lyrique sont en préparation comme la reprise de son opéra Only The Sounds Remains au Palais Garnier en 2018 et la création en 2020 d’un nouvel opéra à Covent Garden.

Plan large sur une œuvre

Les vingt-six œuvres de Kaija Saariaho au programme de Présences à la Maison de la Radio seront entourées de partitions d’une quarantaine de compositeurs, dont certains ayant fait comme elle le choix de vivre et travailler en France, à l’image de Ramon Lazkano, Hèctor Parra ou Martin Matalon, et de grandes figures ayant compté dans le parcours artistique de la compositrice (Messiaen, Xenakis, Dutilleux, Grisey). « Je vois tout ce que j’ai fait comme une continuité, à l’image de ma vie. Je n’ai pas le sentiment d’avoir changé de style, même si des nécessités diverses ont abouti à des œuvres différentes. Quand je suis arrivée à l’Ircam, j’étais concentrée sur le timbre et l’harmonie, le rythme comptait moins pour moi. Puis mon intérêt s’est dirigé vers une écriture plus physique… » confie Kaija Saariaho dans un entretien avec Christian Wasselin de Radio-France pour la présentation de son portrait dans Présences 2017. Cette rétrospective couvre une large période de sa production musicale et ouvre la possibilité d’entendre de nombreuses pièces pour la première fois : « Il y a des pièces anciennes que je suis contente de réentendre, comme le concerto pour violon Graal théâtre qui date d’une trentaine d’années et sera joué lors du concert d’ouverture, ou encore Lichtbogen. Ces oeuvres vont voisiner avec des partitions données en création française comme Adriana Songs, Figura, True Fire… Présences me permet aussi de retrouver des interprètes fidèles (Anssi Karttunen, Camilla  Hoitenga, Ernest Martinez-Iziquierdo, Clément Mao-Takacs)… Même si ma notation est assez traditionnelle, il faut de l’expérience pour comprendre mon souci de la dynamique, de la respiration, de la couleur… » ajoute la compositrice.  Les 18 concerts de Présences 2017 présenteront au total 78 œuvres différentes dont 31 créations mondiales de 41 compositeurs différents, avec parmi les premiers interprètes les formations de Radio France (Orchestre Philharmonique, Orchestre National, Chœur, Maîtrise) mais aussi des formations indépendantes de premier plan à l’image de l’Ensemble Cairn, du Quatuor Diotima ou de Court-Circuit.

J. Lukas

A propos de l’évènement
Présences 2017 en compagnie de Kaija Saariaho
du 10 février 2017 au 19 février 2017
Maison de la Radio
116 Avenue du Président Kennedy, 75016 Paris, France

Tél. : 01 56 40 15 16.


Commentaires
0 commentaire(s)
Laisser un commentaire


A ne pas manquer actuellement dans La Terrasse