Jazz / Musiques - Propos recueillis

Ouverture en majesté

Philippe LEVY-STAB / Le pianiste Fred Nardin

Propos recueillis / Fred Nardin

Oubliez le fort en thème sorti avec tous les honneurs du CNSM (département Jazz et Musiques improvisées et classe de composition de musique), le sideman recherché (Cécile McLorin Salvant, Stefano Di Battista, Robin McKelle, etc.), le co-leader de l’Amazing Keystone Big Band, et, enfin, le surdoué récompensé à moins de 30 ans du Prix « Django Reinhardt » 2016 de l’Académie du Jazz : le jeune pianiste Fred Nardin vient de s’ouvrir un nouveau destin à la tête d’un trio majeur en signant son premier album dans cette formule : « Opening » chez Jazz Family. Entouré d’un tandem rythmique franco-américain composé du contrebassiste Or Baraket et du batteur Leon Parker, il réussit le prodige de surprendre sans esbroufe et séduire sans artifice. Son album est une petite merveille, qui fait soudain remonter dans notre mémoire le titre d’une chanson de Nougaro : « Laissez passer sa Majesté le Jazz »…

« Je peux dire que le vrai point de départ de ce trio est ma rencontre avec Leon Parker dans une jam session parisienne il y a 7 ans. Nous avons depuis travaillé ensemble dans différents projets et fait de nombreux concerts, mais nous n’avions pas encore enregistré ensemble. Le jeu de batterie de Leon est hors du commun et ce qu’il apporte à la musique l’est également. J’avais donc cette idée d’un trio, ensemble, dans un coin de ma tête depuis longtemps, pour partager cette grande rencontre musicale extrêmement importante pour moi. Il fallait simplement trouver le bon moment, la bonne formule et le temps à y consacrer. Je voulais certainement aussi attendre d’être prêt à me lancer pleinement dans cette aventure car un premier disque en trio est une étape importante. Cette année, celle de mes 30 ans, était le moment idéal.

Complicité musicale et humaine

Nous avons une longue complicité musicale avec Leon, c’est d’ailleurs lui qui m’a présenté le contrebassiste Or Baraket quand je suis allé à New York l’année dernière pour quelques concerts. Nous avions organisé une petite session de répétition dans l’appartement de Or à Harlem, et tout de suite l’alchimie entre nous trois était là, c’était facile. Au cours des quelques concerts qui ont suivi, tout a merveilleusement fonctionné, humainement et musicalement. Je me suis dit que j’avais trouvé LA section rythmique idéale pour mon trio.  Ce sont deux musiciens brillants qui ont une maîtrise incroyable de leurs instruments, mais également une très grande sensibilité musicale. Ils sont toujours à l’écoute, dans la subtilité, la surprise… Ils se sont énormément investis dans ce projet. Nous avons tissé des liens très forts, autant sur scène que dans la vie. L’idée même de ce trio est un travail sur le long terme, ayant pour but une vraie recherche esthétique et musicale. « Opening » n’en est en quelque sorte que l’introduction… »

Propos recueillis par Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement

Ouverture en majesté
du Vendredi 13 octobre 2017 au Samedi 14 octobre 2017
Duc des Lombards
42 Rue des Lombards, 75001 Paris, France

Vendredi 13 et samedi 14 octobre à 19h30 et 21h30. Tel. : 01 42 33 22 88.


Et aussi : le 16/10 à Bruxelles , le 18 à Toulouse, le 19 à Lyon, le 20 à Chambéry et le 21 à Macon.


Mots-clefs :,

A lire aussi sur La Terrasse

Jazz / Musiques - Agenda

Cotton Club

Le pianiste, compositeur et arrangeur Antoine [...]

Cotton Club : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction