Danse - Critique

Néant

Crédit : DR Légende : Dave St-Pierre se dépouille dans un solo étonnant

Le Tarmac
Chorégraphie Dave St-Pierre

Quel solo étonnant que cette performance de Dave St-Pierre ! Voici un homme qui fait son show, et nous balade dans un univers physique et mental changeant et contrasté.

Ensaché dans une housse à vêtement en plastique, nu comme un ver mais perruqué, c’est en folle blonde que Dave St-Pierre nous accueille. Avec sa voix haut perchée, il côtoie les spectateurs hilares, alpague les retardataires, avant d’entamer ce qui leur paraîtra être un véritable one man show. En personnage déjanté, il commence par raconter son histoire d’(ex)-artiste programmé dans le In du Festival d’Avignon, singeant au passage les Pina Bausch, Jan Fabre, Anne Teresa de Keersmaeker ou Olivier Dubois. Le ton est donné. Le personnage continue, par diverses touches et clins d’œil, d’égratigner certains codes de la profession. Le Néant du titre du spectacle en fait-il partie ? Changement d’ambiance lorsqu’il rejoint l’énorme coussin gonflé à la fumée qui trônait sur scène. Celui-ci devient support de projections vidéo, invitant des dessins inquiétants qui bousculent notre imaginaire. Puis Dave St-Pierre crève l’abcès, et c’est un danseur tout autre qui apparaît.

Métamorphoses et radiographie de l’intime

Raidi, presque convulsant, il évolue sur la scène dans une danse de l’étrange, du laid, du repli, à mille lieux de l’extravagance qui précédait. Tel un danseur butô, son corps dépouillé se tord et dévoile les courbes de son dos, les saillies de ses muscles, la déformation de sa peau. Quelle métamorphose ! De courte durée, puisque le spectacle se déroule en alternance entre les apparitions de la blonde et de ce monstre… Dans ce solo, Dave St-Pierre est un habile faiseur d’images et de sensations. Entre ode à la jouissance et danse des ténèbres, il se met en scène dans une radiographie de l’intime, cartographiant son corps et son esprit comme s’il revenait de loin, faisant fi de la bien-pensance, et jouant des métaphores visuelles. Il se promène et nous balade, sans que l’on sache s’il se joue de lui ou de nous. Un jeu où la prise de risque d’un Dave St-Pierre gonflé mais pas gonflant est à saluer.

 

Nathalie Yokel

A propos de l'événement

Néant
du Mercredi 11 octobre 2017 au Samedi 14 octobre 2017
Le Tarmac
159 Avenue Gambetta, 75020 Paris, France

Du 11 au 14 octobre 2017 à 20h, le samedi à 16h. Tél. : 01 43 64 80 80. Spectacle vu au théâtre de l’Oulle à Avignon en juillet 2017.


Mots-clefs :, ,

A lire aussi sur La Terrasse

Danse - Agenda

Hashtag 2.0

Après Hashtag, voici Hashtag 2.0 ! Une [...]

Hashtag 2.0 : En savoir plus