Théâtre - Critique

Les Evénements (The Events)

Légende : Les Evénements (The Events) présenté en ouverture du Festival RING. Crédit : Eric Didym

Théâtre de la Manufacture / de David Greig / mes Ramin Gray

Du 21 au 29 avril, la 5ème édition de RING (Rencontres internationales nouvelles générations) ouvre ses portes à des artistes venus d’une dizaine de pays. Premier rendez-vous du festival : Les Evénements (The Events). Une pièce du britannique David Greig, mise en scène par son compatriote Ramin Gray, qui s’élance dans une tentative d’exploration de l’horreur terroriste.

Est-il fou ? A-t-il été battu étant enfant ? Etant adolescent ? A-t-il été traumatisé par le fait d’être le souffre-douleur d’autres élèves dans son école ? A-t-il été manipulé par un parti politique nationaliste ? A-t-il agi dans un état second, sous l’influence de substances psychotropes ? Voulait-il tout simplement devenir une célébrité ? Qu’est-ce qui se cache derrière sa haine des étrangers ? Derrière son rejet aveugle du multiculturalisme ?… Claire se pose toutes ces questions. Depuis le drame, elle a du mal à dormir. Du mal à manger. Elle est pasteure. Dirige une chorale au sein du centre communautaire rattaché à son église. Une chorale qui réunit « des gens vulnérables, des vieux, des demandeurs d’asile, des immigrants, des jeunes mamans… » Un jour, un jeune homme a fait irruption dans sa salle de répétition. Il s’est mis à tirer sur tous ceux qui lui paraissaient étrangers. Claire veut trouver une explication à ce geste insensé. Elle entame une sorte d’enquête qui l’amènera à rencontrer le père du tueur, un leader politique nationaliste, un journaliste, un garçon avec qui il a effectué une partie de sa scolarité… Elle ira jusqu’à rendre visite au terroriste en prison.

 Chercher des explications à l’inexplicable

Inspiré des attentats perpétrés en Norvège, le 22 juillet 2011, par le terroriste d’extrême-droite Anders Breivik, le spectacle mis en scène par Ramin Gray a été joué plus de 400 fois en Grande-Bretagne (sa création a eu lieu en 2013, à Edimbourg) avant d’être présenté dans sa version française à Nancy (la traduction est de Dominique Hollier). Sur le plateau, Romane Bohringer (Claire) et Antoine Reinartz (qui interprète tous les autres rôles) font face aux chanteuses et chanteurs d’une chorale locale différente à chaque représentation. Ces artistes amateurs bien sûr chantent, mais ils donnent également la réplique (de façon plus ou moins libre) à l’un et l’autre des comédiens. Tous deux sont criants de justesse. D’investissement physique. De vérité. Clefs de voûte d’une mise en scène qui manque parfois d’angles et d’aspérités, Romane Bohringer et Antoine Reinartz portent à eux deux toute la charge de violence contenue qui est à l’œuvre dans la pièce de David Greig. Entourés de ces hommes et femmes à travers lesquels le monde réel vient envahir celui du théâtre, ils nous plongent dans des abîmes de questionnements sans réponse. Dans des réflexions douloureuses sur la possibilité d’oubli et de pardon.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Les Evénements (The Events)
du Jeudi 21 avril 2016 au Jeudi 21 avril 2016
Théâtre de la Manufacture
10 Rue Baron Louis, 54000 Nancy, France

Spectacle vu le 21 avril 2016, dans le cadre du Festival Ring. Durée de la représentation : 1h30. Tél. : 03 83 37 42 42. www.theatre-manufacture.fr


Reprise du 1er au 5 avril 2017 au Théâtre de la Ville de Luxembourg, du 18 au 22 avril au Théâtre Varia de Bruxelles, du 25 au 29 avril au Centre dramatique national de Nancy Lorraine, du 4 au 5 mai au Théâtre de Grasse, les 9 et 10 mai au Théâtre national de Nice, du 17 au 27 mai aux Célestins – Théâtre de Lyon.


Mots-clefs :, ,

A lire aussi sur La Terrasse

Théâtre - Gros Plan

Week Hand

La Week Hand, c'est une semaine consacrée à [...]

Week Hand : En savoir plus
Théâtre - Critique

AMPHITRYON

Théâtre de tréteaux et scénographie cosmique [...]

AMPHITRYON : En savoir plus