Théâtre - Propos recueillis

La Fin de l’homme rouge

Crédit photo : Pierre François

Anis Gras, Tropique Atrium et L’Atalante / de Svetlana Alexievitch / adaptation et mes Stéphanie Loïk

Stéphanie Loïk achève son adaptation de l’œuvre de Svetlana Alexievitch, et dirige un chœur de jeunes comédiens passeurs d’Histoire et de mémoire en une polyphonie savamment chorégraphiée.

« Dans le prolongement de mon travail sur La Fin de l’homme rouge ou le temps du désenchantement, j’adapte et mets en scène aujourd’hui Dix histoires au milieu de nulle part. J’achève ainsi un cycle commencé il y a dix ans, après le choc de la découverte des Cercueils de zinc et la décision de monter toute l’œuvre de Svetlana Alexievitch. Auparavant, j’avais déjà adapté des romans-témoignages et cette écriture née de la parole réelle m’intéresse beaucoup : avec cette œuvre-là, ça a été comme une évidence. Ce travail me permet de progresser dans la compréhension du monde et le monter avec des jeunes gens m’offre l’occasion de la transmission et de l’éducation, aspects très importants de mon travail. En cela, je rejoins Svetlana Alexievitch dont l’espoir est que les jeunes s’emparent de son œuvre pour que ce sur quoi elle écrit ne tombe pas dans l’oubli.

Apprendre du monde et aux autres

Ce nouveau spectacle met en scène une équipe de jeunes acteurs qui viennent de l’Académie de Limoges, avec lesquels j’ai déjà monté Les Sacrifiés et Tchernobyl Forever. Ce sont des acteurs que j’aime beaucoup, qui chantent, dansent et font de l’acrobatie. Le travail a suivi plusieurs étapes. D’abord, j’ai préparé les textes, en attendant surtout d’entendre leurs voix. Puis nous avons passé dix jours à visionner films et documentaires sur la période en question, puis nous sommes passés à la table, pour lire, avant d’en venir au plateau. Mon travail est très directif, très chorégraphié, et ce spectacle est sans doute le plus chorégraphié de tous : là aussi, j’ai été au bout de ma démarche. Cette aventure permet de faire de l’art, d’apprendre moi-même beaucoup de choses et de transmettre à ces jeunes gens ce que je crois important. Ça sert à ça aussi le théâtre… »

Propos recueillis par Catherine Robert

A propos de l'événement

La Fin de l’homme rouge
du Mercredi 18 octobre 2017 au Vendredi 22 décembre 2017
Anis Gras / le lieu de l'autre
55 Avenue Laplace, 94110 Arcueil, France

Du 18 octobre au 5 novembre 2017 ; 2ème partie à 19h30 du mercredi au samedi ; diptyque le dimanche à 15h et 17h15. Tél. : 01 49 12 03 29. Tropique Atrium, scène nationale de Fort-de-France à la Martinique, du 14 au 17 novembre. Théâtre de l’Atalante, 10, place Charles-Dullin, 75018 Paris. Du 29 novembre au 22 décembre. 2ème partie lundi, mercredi et vendredi à 20h30 et jeudi et samedi à 19h ; diptyque le dimanche à 16h et 18h15. Tél. : 01 46 06 11 90.


Mots-clefs :, ,

A lire aussi sur La Terrasse

Théâtre - Propos recueillis

Sur la tête

Laurent Pelly met en scène les sept [...]

Sur la tête : En savoir plus
Théâtre - Agenda

Femmes de fermes

La Compagnie Paradoxe(s), fondée en 2008 dans [...]

Femmes de fermes : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction