Théâtre - Critique

Jusque dans vos bras

Jusque dans vos bras des Chiens de Navarre. Crédit : Yohann Gloaguen

Tandem Scène nationale / des Chiens de Navarre / mes Jean-Christophe Meurisse

Avant de s’installer aux Bouffes du Nord au mois de novembre, les Chiens de Navarre présentent leur nouvelle création au Tandem Scène nationale, à l’Hippodrome de Douai. Entre grande bouffonnerie et sursauts de poésie, une éclatante mise en question de l’identité nationale.

A Lyon, en juin dernier, depuis les gradins de l’odéon antique de Fourvière (Jusque dans vos bras a été créé lors de l’édition 2017 du Festival Les Nuits de Fourvière), les lumières de la ville se déployaient au loin, offrant une majestueuse perspective de fond de scène à la création des Chiens de Navarre. A l’Hippodrome de Douai, du 17 au 19 octobre, l’image sera tout autre. Comme le seront certaines parties du texte et les adresses faites au public qui ne manquent jamais, dans ce théâtre de l’hyper-présent, de jouer avec les faits de l’actualité et le contexte de la représentation. Pas question en effet, pour Jean-Christophe Meurisse et ses acolytes, de s’enfermer dans une écriture figée et définitive. Construits à partir d’improvisations, les spectacles du collectif s’organisent autour de canevas qui s’enrichissent des vérités et des inspirations de « l’ici et maintenant ». Un art mouvant donc, actif, nerveux, toujours sur le qui-vive, qui réussit la prouesse, dans Jusque dans vos bras, de mettre cette liberté au service d’une acuité surprenante.

La France en sept tableaux : désopilant

Ici, on est très loin des propositions qui, sous couvert d’écriture de plateau, s’en tiennent aux facilités et aux platitudes. A travers sept tableaux se succédant en fondus enchaînés, les dix comédien-ne-s présents sur scène (Caroline Binder, Céline Fuhrer, Matthias Jacquin, Charlotte Laemmel, Athaya Mokonzi, Cédric Moreau, Pascal Sangla, Alexandre Steiger, Maxence Tual et Adèle Zouane) posent la question de l’identité française de façon admirable : entre inventivité et esprit de dérision, farce déjantée et surréalisme. Ils s’offrent même le luxe, entre deux élans de pitrerie, de laisser s’exprimer les éclats d’une profondeur poétique. Jeanne d’Arc, Charles de Gaulle, Marie-Antoinette, un pape Noir, deux astronautes à la conquête des espaces interplanétaires d’une « Nouvelle France »… Jusque dans vos bras déploie ses facéties en traçant la voie de nos lâchetés et de nos contradictions. On rit beaucoup de tous ces accommodements parcourant le champ du ridicule. On rit d’une drôlerie précise et intelligente, extrêmement maîtrisée. Une drôlerie qui dépasse le confort de la seule provocation pour imposer les lignes de son exigence.

Manuel Piolat Soleymat

A propos de l'événement

Jusque dans vos bras
du Mardi 17 octobre 2017 au Lundi 29 mai 2017
Tandem – Scène nationale Arras Douai
Place du Barlet, 59500 Douai, France

Scène nationale Tandem – Hippodrome de Douai, place du Barlet, 59500 Douai. Du 17 au 19 octobre 2017 à 20h. Durée de la représentation : 1h30. Spectacle vu lors de sa création au Festival Les Nuits de Fourvière, à Lyon, en juin 2017. Tél. : 09 71 00 56 78. www.tandem-arrasdouai.eu


Egalement, du 13 au 14 octobre 2017 au Chanel – Scène nationale de Calais, du 7 novembre au 2 décembre aux Bouffes du Nord à Paris, du 7 au 8 décembre au hTh à Montpellier, du 12 au 23 décembre au Théâtre Dijon-Bourgogne, du 10 au 13 janvier 2018 au Théâtre Sorano à Toulouse, le 18 janvier au Manège à Maubeuge, du 23 au 25 janvier à L’apostrophe à Pontoise, du 31 janvier au 2 février au Carré des Jalles à Saint-Médard-en-Jalles, du 6 au 10 février au Théâtre du Gymnase à Marseille, du 14 au 15 février au CDN d’Orléans, le 22 février à La Faïencerie de Creil, le 10 mars au POC d’Alfortville, le 13 mars au Théâtre du Vellein à Villefontaine, le 16 mars aux Salins à Martigues, du 20 au 21 mars au Volcan au Havre, du 28 au 30 mars au Théâtre SortieOuest à Béziers, du 4 au 5 avril à la Maison des Arts de Créteil, du 13 au 14 avril au TEAT à Sainte-Clotilde, du 24 au 29 avril à la MC93 à Bobigny, du 3 au 4 mai au Théâtre de Bayonne, du 16 au 18 mai au CDN de Lorient, du 23 au 25 mai au Théâtre Auditorium.Le 29 mai à 20h00 au Théâtre Paul Eluard de Choisy le Roi.


Mots-clefs :

A lire aussi sur La Terrasse

Théâtre - Critique

La Danse de mort

Stuart Seide met en scène La Danse de mort de [...]

La Danse de mort : En savoir plus
Théâtre - Entretien

Mme Klein

Sous la direction de Brigitte Jaques-Wajeman, [...]

Mme Klein : En savoir plus

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction