Focus -255-CHAILLOT ~ THÉÂTRE NATIONAL DE LA DANSE / SAISON 2017~2018

10000 gestes

Crédit : Alighiero Boetti by DACS/ADAGP 2017 (détail) Légende : Alighiero Boetti, Tutto (1987-1988)

Entretien / Boris Charmatz
Chor. Boris Charmatz

Boris Charmatz, directeur du Musée de la danse, fait le pari fou de créer 10000 gestes.

D’où vient cette idée folle de créer une chorégraphie comprenant 10000 gestes ?

Boris Charmatz : Cette idée est née alors que je regardais Levée des conflits, une de mes pièces écrite en 2010 et revisitée pour le MOMA en une version longue de cinq heures. Le public et moi-même étions hypnotisés, même avec un petit « h », par le fait que les mouvements revenaient tout en se modifiant. J’ai alors eu envie de faire exactement l’inverse, de créer une œuvre où l’effet visuel, « l’hypnose », ne viendrait pas de la répétition et de la transformation d’un même vocabulaire chorégraphique, mais au contraire de mouvements qui ne se répèteraient jamais, qui ne feraient que passer pour mieux disparaître. Pour ce faire 10 000 est un minimum ! Il y a sur le plateau 25 danseurs et nous travaillons sur la vitesse, sur un torrent de gestes, il en faut donc 500 voire 600 par interprète pour tenir la durée d’une pièce. C’est évidemment bien au-delà de ce que je peux créer seul. Nous sommes dans un processus collectif où chacun fabrique et donne des mouvements.

« J’ai une passion pour le chaos. »

Comment organiser autant de gestes, éviter que le spectateur ressente un sentiment de chaos ?

B. C. : J’ai une passion pour le chaos ! Bien sûr, chorégraphie signifie organisation, dessin, dramaturgie, etc. Mais j’aime beaucoup avoir des principes qui contredisent cela. En l’occurrence, cette pièce est très écrite, il est impossible d’y improviser, mais elle génère du chaos et cela me plaît. Évidemment, 5 minutes de chaos c’est beau. Mais que se passe-t-il si cela dure une heure ? La question est donc comment transformer ce chaos, par quel chemin passer, comment le colorer ? J’aime l’idée que le spectateur est face à 10 000 gestes qui sont aussi 10 000 sensations, bribes, éclats, et que personne ne peut tous les voir, même pas moi. Chacun est happé par ceci ou cela, par tel danseur, par tel mouvement qui surnage dans le torrent. Par conséquent, les expériences sont très différenciées. Ce que le spectateur se raconte, ce qu’il ressent dépend vraiment du chemin de son regard.

Propos recueillis par Delphine Baffour

A propos de l'événement

10000 gestes
du Jeudi 19 octobre 2017 au Samedi 21 octobre 2017
Chaillot - Théâtre national de la danse
1 Place du Trocadéro et du 11 Novembre, 75016 Paris, France

Salle Jean Vilar


Tél. : 01 53 65 31 00.


www.theatre-chaillot.fr


Mots-clefs :,

A lire aussi sur La Terrasse

CHAILLOT ~ THÉÂTRE NATIONAL DE LA DANSE / SAISON 2017~2018

Solstice

Blanca Li anime la rentrée à Chaillot : son [...]

Solstice : En savoir plus
CHAILLOT ~ THÉÂTRE NATIONAL DE LA DANSE / SAISON 2017~2018

Kata

C’est en considérant le break comme un « art [...]

Kata : En savoir plus
CHAILLOT ~ THÉÂTRE NATIONAL DE LA DANSE / SAISON 2017~2018

El Baile

S’inspirant du spectacle culte des années [...]

El Baile : En savoir plus