Jazz / Musiques - Portrait

Didier Ithursarry : le souffle au cœur

© Jean-Baptiste Millot

Révélé au sein de l’ONJ Barthélemy, l’accordéoniste est devenu une des références de son instrument dans le jazz et les musiques improvisées.

Le monde du jazz l’a découvert au début des années 2000, alors qu’il avait été recruté par Claude Barthélemy pour faire partie de l’Orchestre national de jazz. Le jeune accordéoniste à la grande sensibilité, exigeant dans son jeu, évitant la facilité des flonflons, éduqué par la musique populaire de son pays Basque natal et par la technique enseignée au conservatoire, avait envie d’embrasser tous les genres musicaux, comme son instrument le lui permet, sans œillères. Depuis, Didier Ithursarry n’a fait que confirmer les espoirs que sa présence avait fait naître, à l’aise dans tous les contextes.

Un instrument fait pour voyager

La preuve avec la sortie de deux disques le mois dernier, qui font une belle place à son accordéon : « Lua », enregistré avec le pianiste Jean-Marie Machado, duo intimiste et ludique, et « Le Bal perdu », dans lequel il est invité par le quintette à vents Art Sonic du flûtiste Joce Mienniel et du clarinettiste Sylvain Rifflet à revisiter l’univers populaire du musette. Ithursarry aime croiser le souffle de son accordéon à celui d’instruments à vent : c’est ainsi qu’il a formé le duo Oboréades avec le hautboïste Jean-Luc Fillon, et qu’il va bientôt donner la première d’un autre duo avec le saxophoniste Christophe Monniot. Ce mois-ci, il est l’interprète en Bretagne d’un concerto pour accordéon et orchestre signé par le compositeur Guillaume Saint James… Comment jongler entre les régions, les trains, les répertoires ? Didier Ithursarry a embrassé un instrument fait pour voyager, il va où la musique le porte, ce qui ne l’empêche pas d’imaginer son futur nouveau trio avec Joce Mienniel et le guitariste Pierre Durand, qui devrait voir le jour l’année prochaine. Bonne route !

Vincent Bessières

A propos de l'événement

Didier Ithursarry : le souffle au cœur
du Vendredi 2 juin 2017 au Vendredi 2 juin 2017
La Ferte Jazz

Dernier album paru : Jean-Marie Machado/Didier Ithursarry, Lua, Cantabile.


Prochain concert : Quartet Kantuz, La Ferté Jazz, vendredi 2 juin.


Mots-clefs :, ,

A lire aussi sur La Terrasse

Recevez le meilleur
du spectacle vivant

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter pour recevoir chaque semaine dans votre boîte email le meilleur du spectacle vivant : critique, agenda, dossier, entretien, Théâtre, Danse, Musiques... séléctionné par la rédaction