Danse - Gros Plan

Région / Montpellier / Festival

Cinéma au Festival Montpellier Danse

Publié le 26 mai 2017 - N° 255

Montpellier Danse propose une programmation cinéma exceptionnelle pendant toute la durée du festival. A ne manquer sous aucun prétexte.

Crédit : Marie Hélène Rebois
Légende : Photo extraite de Merce Cunningham, la danse en héritage de Marie-Hélène Rebois.
Crédit : Marie Hélène Rebois Légende : Photo extraite de Merce Cunningham, la danse en héritage de Marie-Hélène Rebois.

Un festival peut en cacher un autre ! En effet, à l’occasion de cette 37e édition du Festival Montpellier Danse, Jean-Paul Montanari, son directeur, a choisi de montrer, gratuitement et pendant toute la durée du festival, une programmation cinéma très alléchante, en relation bien sûr, avec les spectacles présentés. De plus, loin de se cantonner à la seule Agora, centre du festival en plein cœur de la ville, elle se disséminera dans les médiathèques de Montpellier Méditerranée Métropole. C’est l’occasion pour un large public de découvrir la danse sous tous ses aspects, des plus attendus aux plus secrets. Ainsi, on pourra voir les blockbusters à l’échelle de la danse que sont Vengo de Tony Gatlif avec Antonio Canales, Polina, danser sa vie d’Angelin Preljocaj et Valérie Müller avec, notamment, Juliette Binoche, ou Le Bal d’Ettore Scola. Mais aussi des perles rares, comme  la Fiction expérimentale de Pierre Coulibeuf, qui touche au domaine du surnaturel, ou Beau Travail, un long métrage de Claire Denis somptueusement photographié par Agnès Godard.

Cunningham en images

Mais le plus exceptionnel reste la projection sur quatre jours (du 28 juin au 1er juillet) de vingt-trois œuvres de Merce Cunningham et deux documentaires, soit un demi-siècle de création chorégraphique en images ! Le premier, Antic Meet, a été réalisé en 1964, le dernier, Un Jour ou deux, en 2012 avec les danseurs de l’Opéra de Paris. Entre ces deux extrémités, des chefs-d’œuvre, tels Beach Birds for Camera réalisé par Elliott Caplan (1993), ou Ocean réalisé par Charles Atlas (2010), ou des raretés des débuts, comme 498, 3rd Avenue, qui montre les premiers moments de la Merce Cunningham Company (1967) et Assemblage, (1968), qui présente des images inédites redécouvertes après le décès du maître.

Agnès Izrine

A propos de l’évènement
Cinéma au Festival Montpellier Danse
du 23 juin 2017 au 7 juillet 2017
Agora Cité internationale de la danse
18 Rue Sainte-Ursule, 34000 Montpellier, France

Salle Béjart.


Tél. 0800 600 740. Programmation cinéma du 23 juin au 7 juillet en collaboration avec ARTE. Entrée libre.


Egalement : Médiathèque Jean Giono de Pérols, Médiathèque Albert Camus de Clapiers.


 


Commentaires
0 commentaire(s)

Les commentaires sont fermés.

Laisser un commentaire


A ne pas manquer actuellement dans La Terrasse