Jazz / Musiques - Agenda

Bruno Angelini et Stephan Oliva

Bruno Angelini © Jean-Baptiste Millot

Cité internationale des arts / Piano solos

Deux pianistes tour à tour en solo lors du même concert pour deux explorations intimistes et personnelles de la musique de deux immenses compositeurs pour l’image : Ennio Morricone et Bernard Herrmann. 

Plusieurs grands compositeurs de musiques de films ont lié leur destin à un réalisateur qui domine leur œuvre. On peut penser à Nino Rota, le compositeur de Fellini, à Georges Delerue, celui de Truffaut (et Godard, n’oublions pas Le Mépris), ou encore à John Williams, qui a marqué de sa griffe la discographie de Spielberg. C’est aussi le cas des deux compositeurs sur lesquels se penchent lors de ce concert exceptionnel les deux pianistes de jazz Bruno Angelini et Stephan Oliva. Le premier, dont on n’a pas oublié les admirables albums parus sur le label Sketch (Empreintes en 2003, Never Alone en 2006), explore aujourd’hui la musique d’Ennio Morricone dédiée aux films de Sergio Leone. Il vise à extraire l’essence sensible de l’oeuvre et à révéler la dimension humaniste et fragile du cinéaste. Un éclairage audacieux et radical déjà découvert dans l’album Leone Alone paru en 2015 sur le label Illusions Music. Au même programme, le pianiste Stephan Oliva, le plus cinéphile des jazzmen français et lui-même compositeur de musiques de films, qui avait dès 1998 enregistré un album solo autour de musiques de films, se replonge dans les mondes sonores du génial Bernard Hermann, la plume inimitable d’Alfred Hitchcock. Un regard fascinant sur ces partitions, dix ans après la parution de l’album « Ghosts of Bernard Herrmann », là encore sur le label Illusions Music de Philippe Ghielmetti, qui présentera le concert.

Jean-Luc Caradec

A propos de l'événement

Bruno Angelini et Stephan Oliva
du Mardi 17 octobre 2017 au Mardi 17 octobre 2017
Cité Internationale des Arts
18 Rue de l'Hôtel de ville, 75004 Paris, France

à 20h. Tél. 01 42 78 71 72. Places : 10 €.


 


Mots-clefs :, , , ,

A lire aussi sur La Terrasse

Jazz / Musiques - Propos recueillis

Ouverture en majesté

Oubliez le fort en thème sorti avec tous les [...]

Ouverture en majesté : En savoir plus