Théâtre - Critique

Amour et Psyché

© Mario Del Curto Un conte ancestral magnifié par le théâtre d’Omar Porras.

TKM Théâtre Kléber-Méleau /Maison de la culture d’ Amiens/ D’après Molière / mes Omar Porras

Omar Porras et son équipe revisitent le mythe d’Amour et Psyché, histoire d’amour entre une mortelle et un dieu. Une féerie grandiose, un drame familial, et un éblouissant hommage au théâtre, dont l’artisanat rejoint ici le sublime : un voyage à ne pas manquer !  

Depuis la nuit des temps, le cœur humain souffre ou se réjouit par amour. Et depuis la nuit des temps les hommes racontent encore et encore les péripéties inouïes de ce cœur si exigeant et capricieux ! Exemple fécond parmi ces récits, le mythe de Psyché et Cupidon, où le dieu de l’Amour s’éprend de la belle mortelle, suscita diverses interprétations et inspira depuis l’Antiquité une foule de poètes, peintres, sculpteurs, musiciens et librettistes d’opéra. Apulée au IIème siècle après J.C., Fulgence le Mythographe, Giambattista Marino, Pedro Calderon de la Barca, Jean de La Fontaine, et bien sûr l’illustre Molière, qui créa en janvier 1671 à la demande de Louis XIV Psyché, une spectaculaire et fastueuse tragédie-ballet aujourd’hui méconnue, conçue avec l’aide de Pierre Corneille et Philippe Quinault pour le texte, et comme à l’accoutumée Jean-Baptiste Lully pour la musique. Pour cette création en tant que directeur du TKM Théâtre Kléber-Méleau, Omar Porras réalise un coup de maître, et façonne un bijou d’invention, de fantaisie et de science théâtrales. Son adaptation s’imprègne de toutes les strates littéraires et exégétiques du mythe, son savoir-faire se nourrit de connaissances et pratiques de multiples horizons, et, en prime, il laisse voir avec malice la fabrique d’un art scénique remarquablement maîtrisé, partageant avec le public la jouissance et la magie de cet artisanat minutieux. Entre archétypes et personnages incarnés, entre histoire antique et échos contemporains, entre féerie grandiose et drame familial, entre lyrisme et dérision, la pièce réussit la prouesse d’équilibrer ses ingrédients avec une éblouissante maestria.

Feu sacré et distance amusée

De superbes tableaux activent ensemble le jeu, le mouvement, le son et l’image, avec humour et parfois une distance amusée et piquante. Tout cela grâce aux machinistes et spécialistes en effets spéciaux, au scénographe Freddy Porras, aux lumières de Mathias Roche, à la partition sonore d’Emmanuel Nappey aussi efficace que dans les meilleurs films à suspense, aux costumes d’Elise Vuitel, aux maquillages, perruques et masques de Véronique Soulier-Nguyen, et aux huit excellents comédiens. Les ateliers du TKM Théâtre Kléber-Méleau, où tout est fabriqué, valent bien la salle des machines du Palais des Tuileries ! La splendide scène inaugurale avec son feu sacré et ses masques primitifs ancre l’intrigue dans un espace-temps archaïque et rituel, et ouvre l’imaginaire. L’épée du fantassin-narrateur bondissant devient brigadier de théâtre : la scène est un lieu d’écoute idéal pour raconter les histoires ! Celle-ci est étonnante. Jalouse de la beauté de Psyché qui séduit tous les cœurs, Vénus envoie son garçon Amour la punir. L’obéissant se rebelle, succombe lui aussi aux charmes infinis de Psyché, et l’installe dans un palais somptueux. Dépitées et envieuses, les deux sœurs de Psyché, Aglaure (le jeune Jonathan Diggelmann) et Cidippe (remarquable Philippe Gouin, complice de longue date d’Omar Porras et interprète aussi du dieu Amour), forment un savoureux et inventif duo d’onnagatas. Une mèche de cheveux qu’on triture nerveusement, un orteil qui frétille, la voix qui déraille dans les graves, un soupir éloquent : toutes deux sont irrésistibles et hilarantes. Les comédiens Jeanne Pasquier (Psyché), Yves Adam, la jeune et prometteuse Maëlla Jan, Karl Eberhard, Emmanuelle Ricci et Juliette Vernerey sont à l’unisson. Un tel théâtre évoque l’énergie fabuleuse et la précision millimétrée du Théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine. On espère que le public francilien pourra prochainement découvrir un si merveilleux voyage à la gloire de l’amour qui touche les âmes. N’est-ce pas de cette audace dont nous avons le plus besoin ?

Agnès Santi

A propos de l'événement

Amour et Psyché
du Mardi 14 mars 2017 au Jeudi 4 mai 2017
TKM - Théâtre Kléber-Méleau
Chemin de l'Usine à gaz 9, 1020 Renens-Malley, Suisse

TKM Théâtre Kléber-Méleau, Chemin de l’Usine à Gaz 9, CH-1020 Renens-Malley. Du 14 mars au 9 avril à 19 h sauf le vendredi à 20h et le dimanche à 17h30, relâche lundi. Tél : +41 21 625 84 29. billetterie@t-km.ch Maison de la Culture d’Amiens, 80000 Amiens. Le 3 mai à 20h30 et le 4 à 19h30.  Tél : 03 22 97 79 77. Durée : 1h35.


Mots-clefs :, , ,

A lire aussi sur La Terrasse

Mon Cœur aux Bouffes du Nord.
Théâtre - Agenda

Mon Cœur

Avec Mon Cœur, Pauline Bureau fait le pari [...]

Mon Cœur : En savoir plus
: Christine Massa met en scène Cut d’Emmanuelle Marie.
Théâtre - Agenda

Cut

Christine Massa met en scène Cut de la [...]

Cut : En savoir plus